mardi 2 mai 2017

Réflexions après le concert du 30 avril 2017

Présentation du concert; les musiciens se concentrent... en riant! Admirez au passage la tenue printanière des musiciens et des pupitres.

Le chef est là, c'est plus sérieux. Les musiciens sont "sous les ordres" (terme hippique, généralement utilisé lorsque les chevaux sont prêts à se lancer au galop). Ne voyez dans cette remarque, aucune allusion au physique des musiciens; nous sommes simplement prêts à bondir au rythme effrèné que va nous imposer Laurent. 
Ce fut un concert sympa avec une affluence record. Compte-tenu de l'évolution du nombre de nos spectateurs sur les deux dernières années, il va falloir envisager une extension de la salle, voire un doublement pur et simple. Ce pourrait être l'occasion d'améliorer l'acoustique de la salle des fêtes dont musiciens et spectateurs se plaignent.
Nous avons étrenné les nouveaux pupitres que nous attendions tous depuis plusieurs années. Il nous fallait pour cela un lieu pour les ranger et un peu de finances pour réaliser cette acquisition. Pour ce qui concerne la place, la mairie a mis à notre disposition un local de l'école de musique, début 2016, ce qui nous a permis d'y ranger toutes nos partitions (plus de 300) et de stocker nos pupitres. Qu'elle en soit ici remerciée.
Pour le financement, ce fut plus difficile, mais une promotion exceptionnelle nous a permis de nous équiper. Pour la petite histoire, la promotion était limitée à 3 pupitres par acheteur. 10 musiciens se sont portés volontaires pour financer chacun 3 pupitres ce qui nous a permis d'équiper l'ensemble de l'orchestre pour un prix acceptable. Merci aux volontaires.
Quant au programme du concert, il faut reconnaitre qu'il permit de mettre en avant le dynamisme de l'orchestre et de son chef. Fuzzi jumbe, un morceau original avec un solo de jumbe, fit découvrir  les qualités de notre plus jeune percussionniste Jonathan. Oblivion, avec le  solo de clarinette que nos offrit Teresa n'était pas mal non plus. Nous avons aussi  constaté le succès attendu du  pot pourri de Mickael Jackson. Au moment de choisir un morceau pour le bis, c'est sans surprise qu'il fut plébiscité.
 J'allais oublier de mentionner la tenue des musiciens; ne sont-ils pas beaux? N'ont-il pas un air de printemps? Tous arboraient avec élégance un magnifique chapeau fleuri. Tous, non. Un seul résista. Notre chef! Mais vous en dire plus serait une autre histoire; une longue histoire.

Malgré l'indiscipline remarquée de Laurent, notre orchestre se porte bien et j'en veux pour preuve la mine réjouie des musiciens. Tous prennent plaisir à se retrouver chaque semaine sagement assis derrière leur pupitre,  attentifs aux conseils avisés de Laurent.
Je suis donc un Président heureux mais je ne peux m'empêcher de regretter que nos rangs comptent aussi peu de musiciens de Bouafle. Bouaflais, apprenez la musique et venez nous rejoindre! Vous découvrirez l'ambiance d'un orchestre et que, le fait de jouer de  la musique avec d'autres, décuple le plaisir.  Cela nécessite un peu de travail, mais la récompense est au bout de l'effort.

Le Président: Jean Dumontel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire